Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : Tawhid  •   •  Affichages : 1295
Salamou'alaykoum warahmatullahi,

Comment vous portez vous?

C'est aussi la question que vous m'avez posé dernièrement et j'avoue vous avoir dit la vérité car j'allais bien et c'est toujours le cas. Comment aller mal quand des gens vivent des choses pire que nous et que l'on sait que la vie n'est pas composé que de bonheurs. Aussi j'ai été étonné de recevoir de l'attention de votre part , certes à notre dernière consultation la chose que j'ai le plus retenue c'est: "On va vous aider" chose à laquelle je n'ai plus cru quand j'ai compris que sans auscultation de mon ex partenaire les choses seraient plus compliqués. En effet , il a fuit lâchement notre RDV après avoir accepté. Bref, lors de ma réponse froide jusqu'aujourd'hui je me suis demandé comment vous pourriez m'aider? J'avais plus l'impression de servir de cobaye face à vous et d'autre apprentis, afin tenter de définir quel type de profile j'étais. Alors, vous regardant passer des codes avec votre collègue , je me suis empresser de faire des recherches..... Si vous le voulez bien, j'aimerais savoir concretement ce que vous me proposeriez si je vous avouais que je crains pour ma foi quand je n'ai plus de pile en se moment car toujours seule et satisfaite de ce choix, j'admet que rester au foyer m'occuper de mes seuls enfants. ne me suffit pas à garder constant ce fameux tawhid ( purifiant mon intention dans tous mes actes) à cause de fausse et ridicule idole qui se positionne  parfois après avoir rechercher un peu de distraction en regardant des vidéos ridicules qui satisfont mon nafs souvent écrasé !

Wa 3aleik salam, okhty al karima,

Tout d’abord, je vous demande pardon, si je vous ai blessé d’une manière que ce soit car il est vrai qu’un grand nombre de patients peut pousser le thérapeute à déconsidérer l’être qui le sollicite jusqu’à faire de lui un simple cas, parmi tant d’autres, à traiter !

Aussi, le piège dans lequel, les thérapeutes se doivent absolument de ne pas tomber, c’est de se passionner à faire du profilage jusqu’à analyser, et à nourrir une curiosité à vouloir découvrir des profils nouveaux ou complexes, et ce, au détriment de la considération du patient lui-même, qui aspire, quant à lui, seulement à guérir, et à surtout ne pas servir de « cobaye » en vue d’initier des apprentis !

J’avoue que c’est laid, et si durant mes consultations, c’est l’impression que je vous ai donné alors je vous fais sincèrement mes excuses ! L’être humain est fauteur par essence, et c’est par les erreurs qu’on peut avancer vers le meilleur de soi ! Soyez indulgente !

Concernant votre question : Comment vous aider ? Je vais profiter pour répondre en même temps au frère Yacine de la lettre d’hier.

En fait, il fait savoir qu’à l’heure d’aujourd’hui l’islam est davantage une mode qu’une véritable religion. C’est pourquoi, je vais employer le concept de « mode islamique » ! Si l’on analyse ce concept on s’apercevrait que c’est un oxymore c’est-à-dire une association de deux termes contraires dans leur signification, car la « mode » est effectivement un ensemble de pratiques impulsées par le vecteur environnement, tandis que l’islam est la religion de vérité !

Aussi, une mode est destinée à disparaitre tandis que l’islam est destiné à durer ! C’est pourquoi, quand on parle de « mode islamique », on parle d’une pratique religieuse impulsée davantage par le décor que par des convictions profondes !

Ce qui fait que l’on peut trouver des musulmans qui avaient des passions avant leur entrée dans l’islam, et qui après leur conversion n’ont fait qu’adapter ces passions, à l’exemple de ceux qui voulaient la célébrité avant leur conversion, en faisant du Rap, et qui désormais la recherche à travers leur militantisme islamique comme l’action de faire des conférences !

Ce que j’aspire à te faire comprendre ma sœur fillah, c’est que le fléau de la « mode islamique », permet la pratique uniquement quand cette dernière est incluse à l’intérieur d’une ambiance, aussi une fois cette ambiance disparue alors la pratique s’évapore simultanément !

C’est « l’islam superficiel » que je ne cesse de dénoncer, l’islam de ceux qui ont une apparence musulmane mais qui commettent d’innombrables péchés en secret où à l’extérieur d’une ambiance lumineuse !

Dirions-nous qu’ils sont hypocrites ?

La réponse est non car il existe deux types de profils :

-ceux qui ont besoin d’une ambiance pour perdurer dans la pratique
- ceux qui perdurent davantage par des convictions profondes

Aussi, le musulman a besoin de deux nourritures pour ne pas faillir quand il se trouve seul, une nourriture intérieure, et une ambiance, que cette dernière soit assimilable à un wird (pratique spirituelle quotidienne) ou à une fréquentation lumineuse.

C’est pourquoi, la meilleure réponse que je peux te fournir : c’est que l’aide que je considère comme la plus efficace, c’est de proposer une ambiance lumineuse susceptible de produire une nourriture intérieure capable de nous stabiliser spirituellement quand nous seronss seuls !

Ce projet, je compte le mettre en place d’ici plusieurs mois, et il implique consécutivement un regroupement géographique et donc le sacrifice à émigrer !

C’est à mon sens cela qu’aider de manière concrète et efficace, car dire je vais vous aider, étant donné que l’action de suivre une personne se fait toujours au détriment d’une autre alors il y a indubitablement un piège à faire de la thérapie individuelle, et c’est en cela que la thérapie musulmane doit proposer, de son côté, une cadence collective à tous ceux qui désireront aller mieux !

Rejoindre cette cadence, sera l’effort à fournir pour mettre en relief son désir sincère de s’en sortir car hélas beaucoup de patients ne veulent que les résultats sans fournir les efforts qui y mènent !

Qu’Allah vous préserve
Mahdy Ibn Salah



  • Aucun commentaire trouvé